LA PAROLE QUI SAUVE

LA PAROLE QUI SAUVE

As-tu les bonnes motivations ? - Gael Eba-Gatse


A  travers l'expérience et la vie de votre prochain, vous pouvez beaucoup apprendre et être édifié. Ne venez pas au rassemblement des saints pour être dans votre coin et regarder les autres de haut.

 

1 Cantique des degrés. De David. Je suis dans la joie quand on me dit : Allons à la maison de l'Eternel !
1 Cantique des degrés. De David. Voici, oh! qu'il est agréable, qu'il est doux Pour des frères de demeurer ensemble !
41 Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés; et, en ce jour-là, le nombre des disciples s'augmenta d'environ trois mille âmes.42 Ils persévéraient dans l'enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières.

 

 

Mes amis, au regard de ces versets, j 'ai voulu en ce jour nous pousser encore à la réflexion au sujet de ce qui nous amène à nous rassembler avec des frères et sœurs en Christ. Cette pensée du jour sera un peu une sorte de « scanner » pour évaluer nos motivations et voir si elles sont conformes à la pensée de Dieu et surtout pour sonder de quel esprit nous sommes animés lorsque nous nous réunissons en assemblée.

Qu'est ce qui vous motive à assister chaque semaine aux réunions, rencontres et rassemblement de votre église local ?

1° Par devoir et tradition :

Depuis votre enfance, on vous a toujours dit qu'il fallait aller à l'église et c'est ce que vous avez toujours fait. Pour rien au monde, vous ne raterez la messe, le culte. Pour vous, c'est important d'être le dimanche à l'église. Cela apaise votre conscience et vous avez l'impression en faisant ainsi que vous êtes redevable à Dieu. Sans le savoir, vous avez développé un esprit religieux.

 L'esprit religieux est l'esprit qui animait les pharisiens à l'époque de Jésus. Esprit qui les conduisait à nettoyer l'extérieur, alors qu'au dedans ils étaient plein de vices et d'hypocrisie, entretenant continuellement le mal dans leur cœur. Attention à l'esprit religieux.

2° Pour ressentir des émotions fortes :

Vous êtes de ceux qui aiment les chants, les louanges, les danses, les célébrations de votre communauté. Vous aimez bien les montées d'adrénalines et les effets « chair de poule » pendant ces moments de réjouissance. Vous avez même des chants préférés qui vous amènent soi disant dans la présence de Dieu. Lorsque ces chants sont chantés vous êtes aux anges et en plein transes.

Par ailleurs, lorsque vos chants ne sont pas entonnés, vous avez l'impression que même Dieu n'est pas présent à ce culte. Sans le savoir, vous avez développé une motivation charnelle en venant au culte. Cet esprit charnel, vous pousse tout le temps à critiquer tout ce qui se passe dans votre communauté.

Votre ressenti devient la mesure de ce qui est bon ou pas. Votre appréciation dépend en grande partie de vos humeurs. Vous êtes, prompt à dire que le culte n'était pas bon, que les chantres et les musiciens ont mal chanté et c'est ce qui vous a empêché d'être en communion avec Dieu et de passer un bon culte. Attention à la motivation charnelle.

3° Pour la communion fraternelle :

Vous éprouvez toujours une grande joie à pouvoir être en interaction avec vos frères et sœurs. Prier ensemble vous stimule et vous encourage. Vous vous empressez de rencontrer vos frères et sœurs pour avoir de leurs nouvelles et de savoir ce que Dieu a fait de bon dans leur vie et surtout durant la semaine. Vous êtes animé d'un esprit d'amour et de compassion.
Vous aimez la grande famille des enfants de Dieu et pour rien au monde vous allez critiquer, médire, injurier, calomnier un fils ou une fille du royaume de Dieu. Vous savez qu'à travers l'expérience et la vie de votre prochain, vous pouvez beaucoup apprendre et être édifié. Vous ne venez pas au rassemblement des saints pour être dans votre coin et regarder les autres de haut.

Les défauts, les faiblesses et manquements de vos frères et sœurs sont plutôt pour vous des sujets de prières. Ainsi, vous ne les jugez nullement et avez pour eux beaucoup d'affection et vous soupirez dans vos prières pour que Dieu les visite et les transforme. Continuez à cultiver cet esprit d'amour.

4° Pour écouter la Parole de Dieu et être transformé par elle :

 Vous avez une faim et une soif de connaître Dieu et de grandir dans la connaissance de Jésus Christ. Comme Le jeune Samuel et Esdras vous ne laisser tomber à terre aucune parole de Dieu. Vous écoutez attentivement l'enseignement et vous vous laissez censurer par elle. Vous êtes animé d'un esprit d'humilité et croyez que vous ne pouvez pas vous auto-suffire combien même vous faites vos propres recherches bibliques, en dehors de ce que votre pasteur vous donne, via internet et la lecture de livres chrétiens.
Votre humilité a toujours payé et c'est ce qui justifie en partie votre maturité spirituelle et votre équilibre dans la foi par rapport à d 'autres chrétiens. Continuez dans votre humilité.

5° Pour adorer et célébrer Dieu :

 Vous avez compris que votre vie entière est une offrande à Dieu. Une offrande bien plus supérieure que votre argent que vous donnez à l'église.

Vous avez réalisé que l'adoration est votre raison d'être et que servir Dieu dans sa maison et dans notre quotidien est sa plus grande expression. Un service qui se fait bien entendu dans le respect des exigences divines à savoir la sanctification, la vérité, l'humilité, l'intégrité.

1 Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable.

 

Vous venez dans l'assemblée des saints avec un esprit de reconnaissance. Vous avez compris cette parole des écritures qui dit que celui qui offre à l'Eternel un sacrifice de reconnaissance le glorifie.

Votre reconnaissance à l'égard de Dieu ne s'improvise pas. Depuis chez vous, vous vous êtes déjà conditionné à témoigner à votre père céleste votre gratitude au milieu de ses enfants réunis en assemblée.
Votre adoration n'est en fait que l'affirmation de ce que vous avez compris et saisi de la bonté de Dieu manifestée dans votre vie. Vous reconnaissez par là votre dépendance à son égard et combien sans lui vous ne pouvez rien faire. Il est la source de toutes vos ressources et cela, vous l'avez bien compris. Continuez à garder un esprit de reconnaissance.

Après avoir vu ces cinq raisons qui nous conduisent à nos réunions chrétiennes et l'explication de leur motivation, à chacun de nous de nous examiner et de voir à quel niveau nous sommes. La où des reformes doivent s'opérer, faisons les de tout notre cœur. Car, un homme ne peut tromper Dieu.

10 Moi, l'Eternel, j'éprouve le coeur, je sonde les reins, Pour rendre à chacun selon ses voies, Selon le fruit de ses oeuvres.

 

27 et celui qui sonde les coeurs connaît quelle est la pensée de l'Esprit, parce que c'est selon Dieu qu'il intercède en faveur des saints.

 

13 Le Seigneur dit : Quand ce peuple s'approche de moi, Il m'honore de la bouche et des lèvres; Mais son coeur est éloigné de moi, Et la crainte qu'il a de moi N'est qu'un précepte de tradition humaine.

 

Vu que nous nous approchons à grande enjambée de la fin de cette année 2012, il est donc judicieux pour tout un chacun de revoir ses motivations et d'apprécier à sa juste valeur toutes les richesses et bienfaits qu'il y a dans la communion fraternelle.

Avec humilité, je vous invite donc à faire cette prière :

23 Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon coeur ! Eprouve-moi, et connais mes pensées !

 

Maranatha ! Jésus revient bientôt. 

Cette pensée du jour a été écrite par Gael Eba-Gatse


27/11/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 51 autres membres