LA PAROLE QUI SAUVE

LA PAROLE QUI SAUVE

Barnabas, un exemple d'unité - Bernard Emkeyes

 

 


A l'exemple de Barnabas, recherchons la paix par notre attitude.

 

36 Joseph, surnommé par les apôtres Barnabas, ce qui signifie fils d'exhortation, Lévite, originaire de Chypre,

La Bible ne fait état d’aucune conversion, d’aucune résurrection, d’aucun démon chassé ni d’aucun miracle opéré par Barnabas. Et pourtant, son nom est cité 27 fois dans le Nouveau Testament, pourquoi ?
La raison est que Barnabas a beaucoup contribué à l’unité de l’Eglise. Son exemple nous révèle le caractère d’un agent de l’unité.

Barnabas pardonne

Lors de leur premier voyage missionnaire, Paul et Barnabas sont témoins des miracles de Dieu, et l’Evangile se répand rapidement, jusqu’à ce qu’ils rencontrent, en Pamphilie, une vive opposition. Devant l’adversité, Marc, un disciple qui les accompagnait, les abandonne et les laisse continuer seuls. Plus tard, au départ du second voyage missionnaire de Paul, Barnabas veut amener avec eux ce même Marc qui avait fui lors du précédent voyage.
En agissant ainsi, Barnabas pardonne à Marc son erreur et lui donne une deuxième chance. Une telle attitude bâtit l’Eglise dans l’unité.
Barnabas était conscient d’une chose : si l’Eglise doit aspirer à la perfection de Dieu, Elle n’en est pas moins composée par des pécheurs, comme lui, qui ont tous besoin du pardon de Dieu. Rechercher une Eglise parfaite est impossible et conduit à la désunion. Pardonner les erreurs de ses frères et sœurs construit une Eglise unie.

Barnabas comprend la diversité

Un jour, les apôtres de Jérusalem décidèrent d’envoyer Barnabas afin de contrôler l’Eglise naissante d’Antioche. A son arrivée, il voit une assemblée qui accepte des non-juifs et qui les baptise même sans les circoncire ! Des pratiques intolérables pour les religieux de l’époque. Et pourtant, voici comment réagit Barnabas :

 

23 Lorsqu'il fut arrivé, et qu'il eut vu la grâce de Dieu, il s'en réjouit, et il les exhorta tous à rester d'un coeur ferme attachés au Seigneur.

Il n’est pas resté sclérosé dans la tradition, ni aveuglé par la lettre, mais il a vu la grâce de Dieu dans ce qu’ils pratiquaient. Il n’a pas cherché à imposer des règles à suivre, mais il a respecté la diversité en Dieu.

Barnabas encourage le ministère des autres

Barnabas aurait pu rester à Antioche et devenir ainsi le responsable attitré de cette nouvelle Eglise. Mais il préfère former des personnes de l’assemblée et les pousser à rentrer dans leur ministère. Il ne cherche pas à se mettre en avant, à faire grandir sa popularité ; il veut au contraire que ce soit l’œuvre de Dieu qui croisse. Et pour cela, il encourage les personnes à rentrer dans la mission que Dieu leur a confiée.
Un Barnabas répète les paroles qu’eut Jean-Baptiste lorsqu’il regarda à Jésus :

 

30 Il faut qu'il croisse, et que je diminue.

 

Dans son ministère, Barnabas a toujours cherché à rassembler, car il savait que seule une Eglise unie plait à Dieu et peut accomplir sa mission d’annoncer Christ. Il encourageait, et regardait avec tolérance les imperfections et les différences, car Dieu est un Dieu de grâce.
 

 



04/06/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres