LA PAROLE QUI SAUVE

LA PAROLE QUI SAUVE

Ils feront des exploits (Partie 1) - Jellil Do Rego

 


Vous est-il déjà arrivé de crier à Dieu en espérant le voir répondre par le tonnerre ou des flammes de feu, sans identifier le moindre signe de ce type à la suite de votre intercession ?

 

Lorsqu'ils criaient à l'Eternel sous les coups des égyptiens, les israélites s'attendaient certainement à une autre réponse que celle que constituait la venue de Moïse... Pourtant la meilleure réponse de la Providence se trouvait justement être un homme, et c'est encore de cette manière que Dieu répond à beaucoup de nos requêtes aujourd'hui. Pour chaque difficulté que nous lui faisons connaître, il suscite un homme en qui Il a investit les capacités suffisantes pour la résoudre. Un frère, une soeur, parfois un parfait inconnu longtemps négligé sont pourtant exactement la réponse qu'il vous faut.

Le paradoxe de nos sociétés est qu'elles sont remplies d'hommes et de femmes d'exception, pensés et créés pour accomplir des exploits, qui restent malheureusement dans une parfaite ignorance des raisons de leur existence, et qui se contentent d'être les spectateurs du succès de ceux qu'ils admirent. J'ai croisé de nombreuses personnes qui n'avaient d'autres témoignages à faire que ceux des autres, alors même qu'un David, un Josué ou un Paul devait éclore de leur propre vie.

C'est pourquoi je peux affirmer sans crainte de me tromper que plusieurs de ceux qui liront ces quelques lignes sont en vérité héros qui s'ignorent, et qui, gloire soit rendue à Dieu pour cela, sont sur le point de se révéler.

La promesse de l'héroïsme

Il existe très clairement une promesse biblique qui vous appelle à accomplir des coups d'éclats, mais la parcimonie avec laquelle elle semble s'accomplir impose la réflexion.

En vérité trop de personnes pensent encore qu'accomplir des exploits devient naturel dès lors que nous sommes appelés chrétiens. Leur réflexion s'articule autour de ces textes :

13 Avec Dieu, nous ferons des exploits; Il écrasera nos ennemis.

 
Mais ce passage ne dit nullement que c'est l'étiquette de chrétiens qui nous garantit une vie d'exception, mais bien le fait d'être avec Dieu, ce qui n'est pas toujours la même chose. D'ailleurs, combien de personnes sont en apparence de fervents croyants, sans que jamais leur vie ne manifeste les actions exceptionnelles qui sont promises aussi par Christ dans le texte suivant:

17 Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues;18 ils saisiront des serpents; s'ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris.

  

Voici la vraie norme pour ceux qui auront cru: être des personnes extraordinaires, en mesure de poser régulièrement des actes extraordinaires. Est ce votre cas ? Voyez vous, lorsqu'un chrétien tente d'entrer dans les normes établies par la société, ce n'est rien d'autre qu'un reniement de son identité propre. Vous ne pouvez pas vous satisfaire d'être une personne "normale".

Au delà de fausses conceptions, il existe un adversaire virulent, qui s'oppose à l'accomplissement de cette promesse.

Le pouvoir des traditions d'homme

 

6 n'est pas tenu d'honorer son père ou sa mère. Vous annulez ainsi la parole de Dieu au profit de votre tradition.



13 Le Seigneur dit : Quand ce peuple s'approche de moi, Il m'honore de la bouche et des lèvres; Mais son coeur est éloigné de moi, Et la crainte qu'il a de moi N'est qu'un précepte de tradition humaine.




Ce texte montre qu'en dépit de la toute puissance de la parole de Dieu et de la véracité de ses promesses, les hommes ont le pouvoir d'empêcher leur accomplissement à cause de leurs traditions, quel drame ! Esaie montre même que l'on peut craindre Dieu uniquement par tradition, et qu'Il n y prend aucun plaisir...

J'ai eu l'occasion de prêcher l'évangile dans différents lieux et je suis toujours surpris de la facilité avec laquelle les chrétiens sont attachés à des traditions humaines et de leur propension à lutter pour les conserver.

La résistance au changement est même un problème à part entière pour les grandes entreprises qui doivent faire évoluer très rapidement leurs processus de travail, mais qui se heurtent durement à l'opposition de leurs salariés, qui ne veulent pas changer, souvent à cause de leurs traditions !

De façon littérale, aussi longtemps que vous serez dans les traditions humaines, la parole de Dieu aura du mal à se matérialiser dans vos vies. Ainsi tradition rime avec annulation de la promesse de Dieu pour vous, et plus encore quand celle ci vous appelle à faire des exploits.

Fort heureusement, la Bible nous donne d'avantage de précisions sur la caractéristique fondamentale que partagent les héros

Ceux qui connaîtront leur Dieu feront des exploits

 

32 Il séduira par des flatteries les traîtres de l'alliance. Mais ceux du peuple qui connaîtront leur Dieu agiront avec fermeté,




Dans la version King James de ce même passage les mots « agiront avec fermeté » sont remplacés par « feront des exploits ».

Il y a un lien indéniable entre faire des exploits et agir avec fermeté. En effet, vous n'accomplirez rien d'exceptionnel si vous ne savez pas prendre des résolutions fermes et définitives, mais au delà de cela, nous découvrons un point capital, c'est que ce texte met l'accent sur la caractéristique distinguant les héros des autres: connaître Dieu.

Il existe une différence entre connaître des choses sur Dieu et connaître Dieu. Le mot connaître va plus loin que l'acquisition de notions concernant Dieu, il s'agit d'une connaissance intime, une recherche de Dieu inspirée par l'amour. Connaître Dieu dans son intimité est le catalyseur premier qui vous permettra d'accomplir des actions héroïques.

C'est d'ailleurs à cela que la Sainte Bible nous invite :

3 Connaissons, cherchons à connaître l'Eternel; Sa venue est aussi certaine que celle de l'aurore. Il viendra pour nous comme la pluie, Comme la pluie du printemps qui arrose la terre.

 

Christ dit lui même que la vie éternelle ne consiste pas en autre chose :  

 

3 Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ.

 

Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ.

Connaître Dieu s'avère donc être le coeur de notre recherche, et un homme peu connu, au détour d'une généalogie, nous renseigne sur la manière dont nous devons comprendre et vivre le fait de "connaître Dieu".

 

24 Hénoc marcha avec Dieu; puis il ne fut plus, parce que Dieu le prit.

 

Hénoc traduit en langage intelligible cette notion pour nous, sa vie entière fut consacrée à marcher avec Dieu, dans une dimension d'intimité telle qu'il ne connut pas la mort physique. C'est là une véritable description de la connaissance que nous sommes encouragés à avoir de Dieu, elle doit se traduire dans notre marche avec Lui, dans une attitude si calquée sur la sienne qu'il est par la suite difficile de distinguer qui de Christ ou de Paul agit, puisque désormais, ce n'est plus Paul qui vit, mais Christ qui vit en lui.

Vous avez certainement accepté Christ dans votre vie comme Seigneur et Sauveur personnel, mais votre vie est elle dédiée à marcher quotidiennement avec Lui, et à le connaître chaque jour davantage ? C'est, à n'en point douter une caractéristique dont il faut vous munir, et qui vous conduira assurément à vivre un christianisme d'exception.
 

Cette pensée du jour a été écrite par Jellil Do Rego


13/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 51 autres membres