LA PAROLE QUI SAUVE

LA PAROLE QUI SAUVE

l'Argent

Shalom mes bien-aimés, je vous salue au Nom du...

Sur Tes Traces Jésus 30 novembre 13:00
Shalom mes bien-aimés, je vous salue au Nom du Seigneur Jésus-Christ ! Je ne vous pose pas la question de savoir comment vous allez, je sais que tout va bien ! Parce que vous êtes en Jésus-Christ et avec Lui TOUT VA BIEN ! Il est au contrôle de toutes choses. Remettons-nous tout simplement entre ses Saintes Mains et soumettons-nous à son autorité et à sa volonté !!!

Aujourd’hui, le Seigneur m’emmène à vous parler de l’ARGENT ! C’est un sujet qui porte à polémique parmi les enfants de Dieu tout comme celui de la place de la femme dans le ministère! Bien plus même je pense ! Celui-ci nous divise carrément !
Je prie mon Père qui est dans les Cieux qu’après lecture de ce message vous ne soyez pas divisés avec moi ! Nous ne connaissons qu’en partie, il faut l’accepter, je l’accepte, je ne connais qu’en partie et tout est question de conviction ! La Bible ne dit-elle pas que ce qui n’est pas conviction est péché ?

Mes bien-aimés, s’il existe un sujet aujourd’hui sur lequel j’ai du mal à garder mon « calme » c’est bien celui-là ! Il y a tant de témoignages dans nos vies au sujet de l’argent, tant de faits ahurissants que vraiment je le prends avec des pincettes pour ne pas heurter les uns et les autres ! Mais, aujourd’hui, mon Père me demande d’en parler !!

J’ai une certitude pourtant et celle-ci est dictée par mon cœur, par cette conviction personnelle que tout ce que nous devons donner à Dieu doit l’être fait d’un cœur sincère, sans calcule, juste parce que nous L’adorons et parce que nous L’avons mis à la première place dans nos cœurs et que ce commandement « tu aimeras ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toutes tes forces et ton prochain comme toi-même » a une réelle signification dans nos vies ! Je ne nie pas qu’au départ nous pouvons avoir dans le cœur ce combat perpétuel qui entraîne un grincement, mais au final, si l’acte a été posé dans une joie, un amour sincère et une paix, c’est que Celui qui est En-Haut a gagné !!

Ah ! L’argent, l’argent, comme il est compliquer à gérer celui-là ! Mammon, quand l’argent est devenu comme un dieu devant lequel l’humanité se prosterne ! Si nous considérons l’argent comme tel, nous sommes foutus mes bien-aimés car nous ne pouvons suivre deux lièvres à la fois comme le dit le monde et ni deux maîtres à la fois comme le dit la Parole de Dieu !

Pour ce qui me concerne, j’ai un sérieux problème qui peut être considéré soit comme un défaut, soit comme une qualité ! L’ARGENT ne me dit rien et je n’arrive pas à lui donner de la valeur ! Il est pour moi un moyen comme un autre pour satisfaire un besoin et c’est tout ! Quand j’en ai c’est bien, quand je n’en ai pas, ce n’est pas la fin du monde ! Je m’explique.
Quand je suis revenue en France après mon baccalauréat, alors que j’étais étudiante, j’ai toujours eu à travailler donc à être indépendante financièrement avec une gestion nulle de l’argent pourtant, mais toujours avec des portes qui s’ouvraient sans même que je ne sache comment ! Lorsque j’ai commencé à entrer dans la vie active, j’ai plutôt toujours occupé de bons postes avec une bonne rémunération mais toujours avec une gestion chaotique de mon salaire ! Et là, encore, le Seigneur remettait toujours de l’ordre dans mon désordre ! C’est ce que je peux en retenir !

Comment je fonctionnais? Comment cela pouvait-il être possible ? Etre endettée, avoir plein de factures à payer, les huissiers sur le dos mais toujours avoir la solution, la maîtrise de la situation, dans la paix, la joie, l’amour, avoir de l’ordre dans le désordre, de l’ordre dans la « jonglerie », le « casse-tête chinois »? J’étais devenue une experte en « jonglerie » je vous assure et ceci jusqu’à pas longtemps, jusqu’à ce que je n’ai plus à gérer l’argent car c’est mon mari qui s’en charge aujourd’hui!!

Toute ma vie, j’ai toujours su donner et partager ! Je vous l’avais expliqué, c’est au Burundi que le Seigneur m’a équilibrée dans la gestion financière, car c’est dans l’humiliation et le surendettement qu’Il m’a enseignée ! Je crois en la multiplication et je sais que si le Seigneur me bénit, je dois forcément être une source de bénédiction, en multipliant ainsi la bénédiction !

Très tôt, quand j’étais donc en France, en tant qu’étudiante, je ne pouvais pas acheter un présent à ma mère et ne pas penser à ses deux autres sœurs ! Je ne pouvais pas partir en vacances à Bangui sans ramener quelque chose à chaque membre de ma famille, la plus élargie et là je vous assure que nous pouvions être jusqu’à 40 ! Donc pour les 40 personnes, il fallait un présent ! C’est ma nature, c’est comme cela et ça je ne peux le changer !

Quand il ne me restait plus que 100 francs de l’époque et que quelqu’un venait et me demandait de l’argent, j’étais celle qui remettait toute la somme à la personne qui était dans le besoin, me privant moi-même de régler ainsi une facture ou autre ! Mais je le faisais avec joie et amour et mon Père céleste, bien que je ne le connaissais pas encore en ces temps-là me trouvait toujours la solution dans mes situations difficiles ! C’était tout simplement la loi du « donner et recevoir » ou de « semer et récolter » !

Semer, là je vous assure j’ai beaucoup semé ! J’ai pris en charge des Hommes de Dieu, comme cela se faisait en Afrique et se fait encore certainement, et de A à Z, les habillant, en leur donnant de l’argent, en payant la dîme etc…! J’ai pris en charge des personnes étrangères et démunies en RCA, au Burundi, en France ! J’ai donné, donné, donné et dans la joie, sans contrainte et je sais que Dieu me l’a rendu au centuple et me le rend encore à ma descendance et à moi-même !
Mes bien-aimés, alors que des situations dangereuses se sont présentées devant mon fils ainé, Dieu l’a épargné ! Il s’est souvenu de mes actions ou d’une seule qui a parlé en ma faveur et mon fils a été ainsi épargné !
J’ai donné, je vous assure, donné et je continue à donné ! Tout cela s’est fait et se fait sans contrainte, dans la libéralité et avec amour ! Alors que j’étais endettée, il me donnait, me redonnait et m’ouvrait les portes ! Et mon Dieu continue de le faire !

A l’Eglise même, je donne et je ne veux pas qu’on me contraigne, qu’on me force ! Dieu sait quand j’en ai et quand je n’en ai pas ! J’ai donné des offrandes de grands montants dans différentes Eglises ! Et tout cela pour la Gloire de Dieu et l’intérêt de Dieu ! Alors je refuse que cela soit une contrainte, devienne un chantage ou même une menace car Dieu regarde le cœur avec lequel nous donnant ! Lui qui sonde les cœurs et les reins sait comment nous donnons !! Et seul ce qui aura été donné avec un amour, sans rien attendre en retour sera agréé en retour !

Fils et Filles du Dieu Vivant, Créateur du Ciel, de la Terre et de Tout l’Univers, Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, ce que mon cœur m’ordonne de donner à mon Dieu c’est plus de 10% de ce que je perçois ! Mon Dieu n’a pas de prix, n’a pas de valeur estimable ! Il est TOUT et moi je suis prête à payer le loyer de l’Eglise, à acheter une voiture à un homme de Dieu qui marche à pied, à donner l’argent pour tel ou tel programme, mais pas sous la contrainte, mais en toute libéralité parce que j’adore mon Dieu et pour Lui je peux tout faire !
De cette manière, avec un cœur sincère, je vois la main de Dieu dans ma vie ! Sa grâce sa faveur, sa bonté …qui m’accompagnent !

J’entends des témoignages horribles concernant les prières payantes ! Une sœur malade est allée voir un « grand » homme de Dieu pour prier pour elle ! Celui-ci a exigé qu’elle lui paye 1000 euros d’offrandes en espèces ou de lui remettre quelque chose de cette même valeur ! Elle n’avait rien, que sa foi et son cœur qui s’attendait à recevoir la prière miracle ! Ce soit-disant homme de Dieu a refusé de prier pour elle parce qu’elle n’avait rien à lui donner! INCROYABLE MAIS VRAI ! Je vous assure que ça fait mal, mais alors là très mal au cœur ! Je regarde le Ciel et implore Dieu de venir parce que vraiment nous n’avons rien compris de Lui et de son Amour ! Nous n’avons pas su apprécier à sa juste valeur le sacrifice de Jésus-Christ à la croix !
Moi-même j’ai vu cela de mes yeux ! Un homme de Dieu a prié pour moi, je suis « passée à la délivrance » et il m’a clairement annoncé la couleur ! Je n’ai rien donné et petit à petit j’ai vu comment il m’a considérée et comment j’ai été déclarée « persona non grata » chez lui !

La dîme, je crois que c’est le seul thème de la Bible où je ne suis pas d’accord avec ce qui se passe et comment on la considère ! Mon cœur ne l’a pas encore « digéré » ! Je ne suis pas convaincue de sa portée et de son action ! Je l’ai rarement payée, mais j’ai toujours respecté ceux qui la pratiquent en m’y soumettant! De temps en temps, je la donne mais n’étant pas convaincue ce n’est pas spontané et habituel ! Pourtant, pour l’œuvre de Dieu, je suis toujours la première pour donner tranquillement, en toute liberté, je suis la première et donne bien au-delà des 10% de ce que je perçois ! Là alors, c’est une habitude, c’est en moi et je trouve cela normal ! C’est ma pratique et c’est ce que j’aime faire et toute conscience et connaissance de cause, pour l’Amour de mon Sauveur !

Je sais ce qui est dit de la dîme dans la Bible, mais je sais que Jésus-Christ nous a parlé de ce premier commandement d’aimer Dieu de tout son cœur, de toute son âme et de toutes ses forces et son prochain comme soi-même ! Si alors nous mettons cela en pratique mes bien-aimés, il n’y aurait aucun problème d’argent dans nos Assemblées ! Il n’y aurait pas besoin de négocier, de supplier pour avoir de l’argent pour faire face aux différentes charges d’une Assemblée ou mettre sur place un programme ! Car en toute libéralité le peuple de Dieu donnerait l’or et l’argent qui appartiennent au Père ! Celui-ci les libérerait pour l’avancement de son œuvre sur cette Terre pour le monde à venir !

Je voudrai vraiment que vous me convainquiez de payer ma dime ! Je demande à mon Père de m’enseigner là-dessus parce que là vraiment je suis un peu « perdue » ! C’est le seul thème de la Bible que je n’ai pas encore compris et qui a un écho défavorable dans mon cœur ! On m’a posé plusieurs fois des questions au sujet de la dîme et là, vraiment, je reste bouche clouée car je ne sais quoi dire n’étant pas convaincue moi-même !

Mes bien-aimés, que quelqu’un parmi vous qui est convaincu m’instruise dessus de la part de mon Père ! Je ne désire que faire sa volonté ! J’ai vu tant d’enfants de Dieu perturbés à cause de cela et d’un cœur sincère je reconnais en toute humilité que je ne suis pas convaincue ! Je crois au don de libéralité mais je ne crois pas à la dîme !

Le dictionnaire biblique me dit que : dans l’Ancienne Alliance, toutes ces dimes présentées à l’Eternel par élévation étaient données aux lévites en compensation de leur service dans le sanctuaire, et parce qu’ils ne possédaient pas de territoire. A leur tour, les Lévites devaient prélever pour l’Eternel la dîme de ce qu’ils avaient reçu, la dime de la dime, et la donner aux sacrificateurs. Dans la Nouvelle Alliance, bien que nous ne soyons plus sous la loi (Romain 6:14 ; Hébreux 7:18-19 ; 8:10) certains chrétiens s’efforcent eux aussi de donne la dîme pour l’œuvre de Dieu. Il ne s’agit là que d’un acte volontaire, et qui dans beaucoup de cas ne voudrait représenter qu’un minimum. En réalité, selon l’Evangile, ce n’est pas la dîme, mais la totalité de nos biens et de nos revenus qui appartiennent à Dieu (Luc 14:33, 5:11 ; 21:4) ; c’est lui-même qui nous dira comment et dans quelles proportions nous devons les utiliser. Puissions-nous être de ceux qui semant abondamment, récoltent aussi abondamment ! (2 Corinthiens 8 :2-5 ; 9 :6-11) !

Voilà mes bien-aimés, ce dont parle le dictionnaire biblique trouve un écho favorable dans mon cœur ! Là je m’y retrouve et là mon cœur dit « OUI »
Soyez bénis au Nom du Seigneur Jésus-Christ !
Je vous aime de l’Amour de mon Seigneur et Sauveur Jésus-Christ !


01/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 51 autres membres