LA PAROLE QUI SAUVE

LA PAROLE QUI SAUVE

l’INTERCESSION

Mes bien-aimés, soyez bénis dans le Nom...
Sur Tes Traces Jésus 14 octobre 15:47
Mes bien-aimés, soyez bénis dans le Nom Précieux de mon Seigneur et Sauveur Jésus-Christ !

Ma pensée de ce jour s’est focalisée sur l’INTERCESSION et je prie pour que mon Père qui est dans les cieux m’utilise là, à cet instant, pour vous en parler afin que vous soyez touchés et renouvelés dans votre intelligence et dans la compréhension de ce qu’est l’INTERCESSION !

Je vais vous parler de mon expérience et de ce que le Saint-Esprit m’a enseigné pour que je comprenne véritablement ce que c’est qu’intercéder en faveur de quelqu’un, d’une situation…
Déjà quand j’étais toute petite, à ce que je me rappelle, j’avais entre 6 et 7 ans, alors que nous vivions à Genève, sans plonger dans un quelconque milieu chrétien que ce soit, je m’étais bricolé un petit endroit à moi, en carton, un endroit où je me recueillais et je priais Dieu en faveur de mon père, de ma mère, de mes frères et sœurs ! Je pleurais, je pleurais, je disais : « Seigneur, ne leur hôte pas la vie, garde-les ! Je pleurais, je pleurais et je disais à mon Papa dans les cieux : « s’ils ne sont plus là, qu’est-ce que je vais devenir !! »

Un jour, une amie de ma mère, une française je crois, mariée à un congolais, était venue à la maison et un film passait à la télévision ! Il était question d’une femme qui ne pouvait pas avoir d’enfant. Et l’amie de ma mère, tantine Mireille, si mes souvenirs sont exactes, s’est mise à pleurer, à pleurer !! C’était parce qu’elle était stérile. A la vues de ses larmes, mon cœur ne pouvait plus se contenir et j’ai couru, couru à mon lieu de prière et je me suis mise à crier à Dieu : « Père, Père, donne-lui un enfant, cette femme est malheureuse, donne-lui un enfant !!! »
Et c’était comme ça tout le temps, depuis ma plus tendre enfance, mais je ne savais pas que je faisais quelque chose de bien, que je contribuais déjà à l’avancement de l’œuvre de Dieu !

Ce n’est qu’il n’y a pas très longtemps que le Seigneur m’a enseignée « en live ». J’étais donc en mission pour le travail, à l’intérieur de mon pays, en Centrafrique et nous nous dirigions dans une région riche en diamant, mais d’une pauvreté extrême ! Les paysans vivaient dans un tel dénuement ! Je ne sais même pas si cette région avait à ce moment-là entendu parler de Jésus-Christ de Nazareth, Celui qui sauve, Celui qui change les situations…

Alors que nous traversions la forêt, voilà que le Saint-Esprit s’est mis à me parler en me disant ceci : « Vois-tu cette forêt-là ? Vois-tu mon peuple-là ? Regarde comment ils vivent dans la pauvreté ! Mais si personne ne les emmène à moi, si personne ne prend en charge leur fardeau pour me les apporter comment pourrai-je intervenir en leur faveur ? Ils ne me connaissent pas ? Ils sont éloignés de moi ! Comment pourrai-je trancher en leur faveur ? Vois-tu cette forêt ? Les esprits malins y vivent et les habitants de cette région sont sous leur domination ! Prie pour eux, porte ce fardeau et moi ton Père j’interviendrai… »

Dans le silence, dans la voiture qui me transportait, je pleurais, je pleurais et j’avais mal pour toutes ces personnes, je priais, je priais et j’ai demandé à mon Père de me montrer ce que je devais faire et comment faire pour le servir !!
Fils et Filles du Dieu Vivant, Créateur du Ciel, de la Terre et de Tout l’Univers, voilà comment notre Dieu m’a instruite et voilà pourquoi aujourd’hui je comprends ce qu’est l’intercession et comment me tenir devant Lui, quelle attitude je dois avoir, quel doit être mon état lorsque je me présente devant Lui quand je Lui apporte tout ces fardeaux !

Mes bien-aimés, c’est parce que des Hommes et des Femmes consacrés, mis à part pour le Seigneur ont prié, prié pendant des jours et des jours, des mois et des mois, des années et des années que vous et moi avons connu le Réveil, avons connu le Dieu Vivant, avons connu son Fils Bien-aimé Jésus-Christ…C’est parce que ces Hommes et ces Femmes ont répandu leur cœur au devant du Seigneur, ont plaidé notre cause que le Seigneur a envoyé sa lumière pour nous éclairer !!

Bien-aimés, demandez au Père de vous donner ce don, demandez au Père de vous emmener dans une grande dimension et d’être son instrument pour changer la situation des autres, changer la vie de nos bien-aimés…Il est bon de Lui demander de nous bénir, de Lui demander d’intervenir, mais je vous assure qu’il est encore plus précieux, plus gratifiant de soumettre au Père les requêtes de prière de nos bien-aimés !!!

Fils et Filles du Dieu Vivant, soyez bénis en Christ-Jésus !
Je vous aime de l’Amour de mon Seigneur et Sauveur Jésus-Christ.

« J’exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes, pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté » (1 Timothée 2:1-4


17/10/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 52 autres membres