LA PAROLE QUI SAUVE

LA PAROLE QUI SAUVE

Luc 17/7-10 Le serviteur inutile ou la clé de la liberté

L’Evangile d’aujourd’hui nous invite à la gratuité. Humblement nous sommes invité à nous mettre au service sans attendre de retour. Il en va ainsi de l’Amour authentique. L’amour n’attend pas de remerciements. Notre service au nom de l’Evangile peut parfois être marqué par de l’aridité et l’ingratitude. Il nous faut alors revenir à la source de notre service : le Christ. Il est le premier des serviteurs. Lui qui est de condition divine met le tablier du service pour laver les pieds de ses disciples. La seule reconnaissance qu’il aura pour cet acte d’Amour sera l’abandon de ses disciples. La gratitude pour notre service réside dans le fait que notre Seigneur nous fait confiance et nous permet de le servir. Reprenons conscience ce matin de la joie que procure le service et que la Croix est au cœur de la vie de tout disciple du Christ.



08/11/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 52 autres membres