LA PAROLE QUI SAUVE

LA PAROLE QUI SAUVE

Prier, c'est le désert où tout s'évanouit....

Prier, c'est le désert où tout s'évanouit pour...
Rodrigue Blais 22 juillet 14:20
Prier, c'est le désert où tout s'évanouit
pour te faire paraître,
car il faut tout quitter, chercher la solitude,
pour te trouver, Seigneur.
Prier, c'est le désert où mon aridité
s'étale devant moi,
où je ne puis t'offrir que la stérilité
d'une âme pauvre et nue.
Prier, c'est le désert où tu me parles au coeur,
grâce au profond silence,
où tu fais retentir le cri de ton amour,
le murmurant tout bas.
Prier, c'est le désert, un désert qui ressemble
au néant primordial
dans lequel ton Esprit au souffle créateur
a fait surgir la vie.
Prier, c'est le désert où d'une roche dure
jaillit l'eau merveilleuse,
un désert destiné à devenir jardin, 
à se couvrir de fleurs.
Prier, c'est le désert où l'homme se libère
de tout ce qui l'encombre,
et où la foi construit, en s'élançant vers toi,
un nouvel univers.

 



24/07/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 51 autres membres