LA PAROLE QUI SAUVE

LA PAROLE QUI SAUVE

QUE DE FOIS...

QUE DE FOIS... Que de fois j'ai omis de te...
Rodrigue Blais  
QUE DE FOIS...

Que de fois j'ai omis de te dire merci,
comme l'enfant distrait qui prend ce qu'on lui donne,
et s'enfuit tout content de jouir du butin
dont il s'est enrichi.

Que de fois j'ai laissé passer les occasions
où manifestement j'aurais dû te remercier,
mais où je n'ai pas su, dans mon aveuglement,
discerner ta bonté.

Que de fois j'ai gardé devant toi le silence
lorsque tu attendais, dans ton coeur paternel,
plus de délicatesse et d'attention filiale,
un merci mérité.

Que de fois je t'ai dit un merci trop banal,
merci conventionnel ou merci de routine,
comme si tu nouais avec nous des rapports
de pure forme, Père.

Que de fois ton amour s'est déployé en moi
en toute sa vigueur, en toute sa sagesse,
sans être reconnu, sans obtenir de moi
la moindre appréciation !

Tous les mercis manqués, je voudrais les reprendre,
te les dire aujourd'hui en les rassemblant tous
en un seul cri fervent qui te fasse oublier
les omissions d'hier.

 



21/08/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres