LA PAROLE QUI SAUVE

LA PAROLE QUI SAUVE

Que dit la Bible sur le combat spirituel ?

Que dit la Bible sur le combat spirituel ?


Question: "Que dit la Bible sur le combat spirituel
?"

Réponse:
Il y a deux erreurs fondamentales au sujet du combat
spirituel : sur-accentuation et sous-accentuation. D’aucuns imputent chaque
péché, chaque conflit et chaque problème sur des démons qu’il faut chasser.
D’autres ignorent complètement le monde spirituel et le fait que la Bible nous
enseigne que nous luttons contre des puissances spirituelles. La clé du combat
spirituel victorieux est de trouver le juste équilibre biblique. Jésus a parfois
chassé des démons de personnes et parfois guéri des personnes sans mention au
démoniaque. L’Apôtre Paul donne l’instruction aux chrétiens de lutter contre le
péché en eux-mêmes (Romains 6) et de lutter contre le malin (Ephésiens
6:10-18).

Ephésiens 6:10-12 déclare : “Enfin, puisez votre force dans
l'union avec le Seigneur, dans son immense puissance. Prenez sur vous toutes les
armes que Dieu fournit, afin de pouvoir tenir bon contre les ruses du diable.
Car nous n'avons pas à lutter contre des êtres humains, mais contre les
puissances spirituelles mauvaises du monde céleste, les autorités, les pouvoirs
et les maîtres de ce monde obscur.”. Ce texte nous enseigne des vérités
cruciales : (1) nous ne pouvons être forts que dans la puissance du Seigneur,
(2) c’est Dieu qui nous protège, (3) notre combat est contre les forces
spirituelles du mal dans ce monde.

(1) Un exemple frappant est celui de
l’archange Michel dans Jude verset 9. Michel, probablement le plus puissant de
tous les anges de Dieu, ne condamna pas Satan par son propre pouvoir, mais dit
“Le Seigneur te punisse !”. Apocalypse 12:7-8 relate qu’à la fin des temps,
Michel vaincra Satan. Toutefois, quand il fut en conflit avec Satan, Michel
condamna Satan au nom et avec l’autorité de Dieu, pas la sienne. C’est
uniquement par notre relation avec Jésus Christ que nous, comme chrétiens, avons
autorité sur Satan et ses démons. C’est uniquement par le Nom que notre
condamnation a le moindre pouvoir.

(2) Ephésiens 6:13-18 nous décrit
l’armure spirituelle que Dieu nous donne. Nous nous tenons fermes avec (a) la
ceinture de la vérité, (b) la cuirasse de la justice, (c) l’Evangile de paix,
(d) le bouclier de la foi, (e) le casque du salut, (f) l’épée de l’Esprit et (g)
la prière dans l’Esprit. Que représentent pour nous cette armure spirituelle
dans notre combat spirituel ? Nous devons dire la vérité face aux mensonges de
Satan. Nous devons nous repose sur le fait que nous sommes déclarés juste à
cause du sacrifice de Christ pour nous. Nous devons proclamer l’Evangile,
quelque soit la résistance que nous affrontons. Nous ne devons vaciller dans
notre foi, quelque soient les attaquent que nous subissons. Notre défense ultime
est dans l’assurance du salut que nous avons, le fait que les puissances
spirituelles ne peuvent nous ôter le salut. Notre arme offensive est la Parole
de Dieu, et non nos opinions et sentiments. Nous devons reconnaître qu’à
l’exemple de Jésus, certaines victoires spirituelles ne peuvent être obtenues
que par la prière.

Jésus est notre exemple ultime s’agissant du combat
spirituel. Observez comment Jésus gère les attaques directes de Satan. “Ensuite
l'Esprit de Dieu conduisit Jésus dans le désert pour qu'il y soit tenté par le
diable. Après avoir passé quarante jours et quarante nuits sans manger, Jésus
eut faim. Le diable, le tentateur, s'approcha et lui dit : “Si tu es le Fils de
Dieu, ordonne à ces pierres de se changer en pains.” Jésus répondit :
“L'Écriture déclare : “L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute
parole que Dieu prononce.”“. Alors le diable l'emmena jusqu'à Jérusalem, la
ville sainte, le plaça au sommet du temple et lui dit : “Si tu es le Fils de
Dieu, jette-toi en bas ; car l'Écriture déclare : “Dieu donnera pour toi des
ordres à ses anges et ils te porteront sur leurs mains pour éviter que ton pied
ne heurte une pierre.”“. Jésus lui répondit : “L'Écriture déclare aussi : “Ne
mets pas à l'épreuve le Seigneur ton Dieu.”“. Le diable l'emmena encore sur une
très haute montagne, lui fit voir tous les royaumes du monde et leur splendeur,
et lui dit : “Je te donnerai tout cela, si tu te mets à genoux devant moi pour
m'adorer.” Alors Jésus lui dit : “Va-t'en, Satan ! Car l'Écriture déclare :
“Adore le Seigneur ton Dieu et ne rends de culte qu'à lui seul.” Cette fois le
diable le laissa. Des anges vinrent alors auprès de Jésus et se mirent à le
servir.” (Matthieu 4;1-11). Le meilleur moyen de combattre Satan est celle que
Jésus nous montre ici : citer les Ecritures, car le diable ne peut résister à
l’épée de l’Esprit, la Parole de Dieu.

L’exemple ultime de comment ne pas
mener un combat spirituel sont les sept fils de Sceva. “Quelques Juifs qui
allaient d'un endroit à l'autre pour chasser les esprits mauvais hors des
malades essayèrent aussi d'utiliser le nom du Seigneur Jésus à cet effet. Ils
disaient aux esprits mauvais : “Je vous ordonne de sortir au nom de ce Jésus que
Paul prêche !”. C'est ainsi qu'agissaient les sept fils d'un grand-prêtre juif,
nommé Scéva. Mais un jour l'esprit mauvais leur répondit : “Je connais Jésus et
je sais qui est Paul ; mais vous, qui êtes-vous ?”. Et l'homme possédé de
l'esprit mauvais se jeta sur eux et se montra plus fort qu'eux tous ; il les
maltraita avec une telle violence qu'ils s'enfuirent de sa maison nus et
couverts de blessures.” (Actes 19:13-16). Quel fut le problème ? Les fils de
Scéva utilisaient le nom de Jésus, mais ce n’est pas assez. Les sept fils de
Scéva n’avaient pas de relation avec Jésus, c’est pourquoi leurs mots étaient
vides de puissance et d’autorité. Ils comptaient sur une méthodologie et non sur
Jésus lui-même, et ils n’utilisaient pas la Parole de Dieu dans leur combat
spirituel. Par conséquent, ils reçurent une humiliante raclée. Puissions-nous
apprendre de leur mauvais exemple et mener le combat spirituel tel qu’il est
décrit dans la Bible.

En résumé, quelles sont les clés d’un combat
spirituel victorieux ? Premièrement, nous comptons sur la puissance de Dieu, et
non la nôtre. Deuxièmement, nous condamnons au Nom de Jésus, et non au nôtre.
Troisièmement, nous nous protégeons en revêtant l’armure spirituelle au complet.
Quatrièmement, nous livrons la bataille avec l’épée de l’Esprit – la Parole de
Dieu. Finalement, nous nous souvenons que, alors même que nous livrons bataille
contre Satan et ses démons, pas tous les péchés et problèmes sont causés par des
démons qu’il faut chasser. “Mais en tout cela nous remportons la plus complète
victoire par celui qui nous a aimés” (Romans 8:37).



05/05/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 51 autres membres