LA PAROLE QUI SAUVE

LA PAROLE QUI SAUVE

Seigneur, parle moi ... - Gael Eba-Gatse


 

Sommes nous conscients qu'en demandant à Dieu de nous parler, nous devons véritablement nous attendre à ce qu'il le fasse.

Face aux difficultés, challenges, pressions, oppressions de la vie,combien d'entre nous, n'avons-nous pas fait un jour cette déclaration, cette confession, cette prière : Seigneur, Parle moi.

Face à certaines décisions sérieuses et importantes de notre vie, à un besoin d'orientation, à trancher dans une affaire quelconque,nous avons tous à un moment donné crié vers Dieu ces quelques mots: Seigneur, Parle moi.

C'est vrai qu'il est de notre droit, en tant que fils de Dieu, d'invoquer le nom de notre Seigneur dans tous les aspects de notre vie où nous nous sentons incapable d'apporter une reponse ou solution quelconque.

Mes amis, ce que je veux échanger avec vous en ce jour, n'est pas le fait que nous puissions demander à Dieu de nous parler. Car, nous savons fort bien depuis le jardin d'Eden que notre Dieu est un être communicatif qui prend plaisir à parler avec le couronnement de sa création : l'homme.

La question n'est pas tant de savoir si Dieu parle ou ne parle pas. A travers la Bible nous découvrons,
que Dieu parle. Notre découverte nous fait réaliser qu'il parle, mais de plusieurs façon et à travers plusieurs canaux et moyens de communication.

14 Dieu parle cependant, tantôt d'une manière, Tantôt d'une autre, Et l'on n'y prend point garde.

 

15 Il parle par des songes, par des visions nocturnes, Quand les hommes sont livrés à un profond sommeil, Quand ils sont endormis sur leur couche.16 Alors il leur donne des avertissements Et met le sceau à ses instructions,



 

Non seulement la Bible nous dit que Dieu parle, mais elle affirme aussi qu'il écoute nos prières. Alleluia !

3 Invoque-moi, et je te répondrai; Je t'annoncerai de grandes choses, des choses cachées, Que tu ne connais pas.

 

 



Le but de mon partage est de nous faire comprendre que l'enjeu est très important lorsque nous demandons à Dieu de nous parler. Cela ne doit pas être une simple prière, de simples mots sortant de notre bouche. En effet, sommes nous conscient qu'en demandant à Dieu de nous parler, nous devons véritablement nous attendre à ce qu'il le fasse.

Ainsi, notre préoccupation serait beaucoup plus porté sur le fait que nous qui voulons que Dieu nous parle, sommes nous prêts et disposé à l'écouter ?

Dans le livre de Job il est rapporté que « Dieu nous parle tantôt d'une manière, tantôt d'une autre....Mais c'est l'homme qui n'y prend point garde ».En d'autres termes, Dieu nous parle et il l'a toujours fait, mais c'est nous qui ne captons pas, ne saisissons pas ce qu'il nous dit.

Oui, mes amis ! C'est bien de demander à Dieu de nous parler sur une situation bien précise de notre vie. Cela est légitime de notre part. Cependant, comprenons que pour pouvoir recevoir la réponse de Dieu nous devons nous disposer pour recevoir sa parole, ses instructions, son orientation, son conseille.

Pour les lecteurs de la Bible, vous conviendrez avec moi, que souvent Dieu a réproché à son peuple, le manque d'écoute et d'attention à son égard. Combien de fois, n'a t-il pas dit : 

13 Oh ! si mon peuple m'écoutait, Si Israël marchait dans mes voies !

 

14 En un instant je confondrais leurs ennemis, Je tournerais ma main contre leurs adversaires;

 

Nous allons donc voir, certaines dispositions importantes pour nous aider à écouter la voix de Dieu.

1- La sanctification.


Le peuple d'Israël voulait que Dieu lui parle au désert. Moïse rapporta donc les paroles de Dieu au peuple lui signifiant que Dieu leur demandait de se sanctifier d'abord pendant deux jours.


Dieu ne peut parler à des hommes et des femmes qui vivent dans le péché absolu et qui n'en éprouve aucune honte. Certainement, qu'il parlera, mais pas pour donner des réponses à leurs prières et doléances. Il parlera pour les interpeller à revenir à lui et à se séparer du mal.

La Sanctification nous permet d'être en paix avec Dieu, de mettre de l'ordre dans notre vie.Car, celui qui invoque Dieu doit le faire dans une attitude de sainteté.Il est aussi écrit dans la Bible que sans la sanctification,personne ne verra Dieu.

 

19 Néanmoins, le solide fondement de Dieu reste debout, avec ces paroles qui lui servent de sceau : Le Seigneur connaît ceux qui lui appartiennent; et: Quiconque prononce le nom du Seigneur, qu'il s'éloigne de l'iniquité.

 

2- Consacrer du temps et se mettre à l'écart.


La précipitation est un ennemi qui nous empêchera de bien écouter la voix de Dieu. Mes amis, Dieu n'est pas pressé. Il a promis de nous répondre, c'est une évidence. Mais, cette réponse est soumise à la loi du temps.

Donc, ayant compris cela, nous avons tout intérêt à disposer du temps pour pouvoir être à son écoute. C'est ce qui justifie certaines retraites spirituelles que nous faisons pour être disposé à recevoir la parole et la réponse divine.

3-Écarter et renoncer à toutes les sources de distraction de notre vie.


La distraction sous toutes ses formes apporte le trouble dans notre vie et brouille notre lucidité. Lorsque nous voulons que Dieu nous parle, nous sommes dans l'obligation de veiller à toutes les sources de distraction de notre vie quotidienne ( télévision, internet,certaines sorties et activités...) et à s'en priver durant la période ou nous voulons « voir clair », où nous attendons la réponse de Dieu.

Nous ne prônons pas ici un radicalisme religieux et ne "diabolisons" en aucun cas ces supports de communication et d'information que sont les mass-media et l'internet. Seulement, un manque de discipline de notre part peut faire en sorte que nous soyons totalement absorbés par eux et ne plus avoir beaucoup de lucidité quant aux choses les importantes de notre vie où nous avons besoin de recevoir de la part de Dieu des réponses.

4- Le discernement.


Apprendre à observer, à ne pas banaliser tout ce qui se passe dans notre vie. Car, en effet, Dieu peut nous parler à travers un fait anodin, un enfant, une émission de télévision, une chanson, une image, une photo, une maladie, une souffrance...

Bref, tout peut devenir entre les mains de notre Dieu, un moyen, un instrument pour qu'il se révèle à ceux qui s'attendent à lui.

5- La patience.


Dieu ne nous parle pas toujours au moment où nous voulons qu'il nous parle. Comme nous l'avons vu un peu plus haut, Dieu n'est pas pressé. Ce n'est pas parce que tu as fais un programme à quatorze heure en te disant que :" j'ai une heure avec Dieu pour qu'il me parle et après à quinze heure, j'ai un autre rendez vous".

Sachons le, Dieu n'est pas obligé de se soumettre à notre agenda et programme. Autant il peut répondre immédiatement, séance tenante comme avec Moïse ou Abraham, autant il peut aussi garder un silence de plus de quatre cent ans avant de parler à nouveau à son peuple qui crie après lui.

Bref, nous devons simplement apprendre à être patient avec Dieu. Car, la patience est une vertu.

6- La Foi.

Croire et encore que Dieu nous répondra et qu'il n'est pas insensible et indifférent à notre prière.

Cette pensée du jour a été écrite par Gael Eba-Gatse


30/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 51 autres membres