LA PAROLE QUI SAUVE

LA PAROLE QUI SAUVE

Souffrir pour consoler

Souffrir pour consoler (1ère partie) Par...
Pasteur Raoul K 21 décembre 23:15
Souffrir pour consoler (1ère partie)
Par Pasteur Raoul KAMGA
www.pastor-raoulkamga.over-blog.com www.lamanne.net 

Je ne vous mentirais pas : Dieu connait toute chose et pourtant il vous laisse quand même traverser ces situations humiliantes, désagréables, blessantes et frustrantes qu’il aurait bien pu vous faire éviter

Béni soit Dieu, le Dieu de toute consolation, 4 qui nous console dans toutes nos afflictions, afin que, par la consolation dont nous sommes l'objet de la part de Dieu, nous puissions consoler ceux qui se trouvent dans quelque affliction! 6 Si nous sommes affligés, c'est pour votre consolation et pour votre salut; si nous sommes consolés, c'est pour votre consolation, qui se réalise par la patience à supporter les mêmes souffrances que nous endurons. 7 Et notre espérance à votre égard est ferme, parce que nous savons que, si vous avez droit aux souffrances, vous avez droit aussi à la consolation. 1Corithiens 1

F
lore est une jeune fille que j’ai convertie à Christ quand j’étais sur les bancs de l’école, au secondaire. Après mon baccalauréat je l’ai perdu de vue pour la retrouver quelques années plus tard. Elle me raconta sa mésaventure : elle avait été violée, sa famille disloquée, sa maman en prison pour un délit et avait échoué plusieurs fois à son examen. Elle me posa la question pourquoi moi ? Pourquoi Dieu a-t-il permis tout cela alors que j’étais son enfant ? Si Dieu m’aimait il ne m’aurait pas laissé traverser tout ceci. Je fus ébranlé !

Dieu connaît toute chose à l’avance et avait connu le chemin par lequel passerait Flore et il aurait pu le lui faire éviter ; mais il l’a voulu ainsi. Dieu savait aussi que vous naîtriez dans une famille disloquée, il savait que vous naîtriez dans le tiers monde, il savait aussi que vous perdriez votre emploi, que votre bailleur vous mettrait à la porte, que votre femme vous quitterait, que votre unique enfant mourrait. Dieu le savait et pourtant il n’a rien fait! Il sait les railleries que vous subissez en longueur de journée et pourtant votre statut reste sans changement. Je ne vous mentirais pas : Dieu connait toute chose et pourtant il vous laisse quand même traverser ces situations humiliantes, désagréables, blessantes et frustrantes qu’il aurait bien pu vous faire éviter. Avant même que vous sachiez dire « maman » votre vie était déjà rude et désagréable.

Je veux vous dire cette semaine : 

• vous êtes la personne la mieux qualifiée pour passer par la situation que vous vivez actuellement ou avez vécu par le passé car Dieu dit : « nous savons que, si vous avez part aux souffrances, vous avez part aussi à la consolation ». Oui le lot de souffrances que vous avez a une équivalence de consolation que Dieu vous a réservée ; 
• vous êtes la solution de Dieu pour le besoin de quelqu’un, vous êtes la réponse à une question, et c’est la raison pour la quelle vous vivez des situations humiliantes et croyez être désavantagé par la vie. « Si nous sommes affligés, c'est pour votre consolation » ;
• les difficultés que vous rencontrez au quotidien déterminent le type de difficultés que vous rencontrerez dans la vie des personnes que Dieu a destiné pour vous prendre pour modèle. Je n’avais aucune expérience en matière de viol et ne pouvait donc rien dire de concret sur la situation de flore et encore moins ressentir la peine qui était sienne, car je n’avais jamais été violé. Mais flore sera un instrument puissant pour la restauration des personnes violées, car elle sait la peine que le viol peut causer dans la vie d’une victime.

… La suite la semaine prochaine

Confessons ensemble : Béni soit Dieu, le Dieu de toute consolation, qui me console dans toutes mes afflictions, afin que, par la consolation dont je suis l'objet de la part de Dieu, je puisse consoler ceux qui se trouvent dans quelque affliction! Si je suis affligé, c'est pour la consolation et pour le salut de mon prochain, car je suis la solution au besoin de quelqu’un que Dieu mettra à mes côtés; si je suis consolés, c'est pour la consolation d’autrui ; je suis la personne la mieux qualifiée pour passer par la situation que je vis actuellement, car il y a une expérience à acquérir pour que je sois en bénédiction à quelqu’un. Amen, Amen, amen !

N’oubliez pas : Allez croissant dans une autre dimension d’onction car le corps et le monde attendent la manifestation du géant qui sommeille en vous. Vous êtes bénis et le meilleur est à venir!

Si vous avez été bénis par ces paroles, n’hésitez pas à les envoyer à vos proches car c’est celui qui donne abondamment qui reçoit abondamment (2Cor 9.6). Un mail pour nous dire ce que ce message a produit dans vos vies nous encouragerait. Abonnez-vous à notre sitewww.lamanne.net 
Bonne semaine et à la semaine prochaine ! 

Votre humble serviteur, 
Révérend Raoul KAMGA

 



22/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 51 autres membres