LA PAROLE QUI SAUVE

LA PAROLE QUI SAUVE

Inquiétudes Vs nos besoins Philippiens 4:4-7

 

Inquiétudes Vs nos besoins Philippiens 4:4-7

 

 " Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur; je le répète, réjouissez-vous. Que votre douceur soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche. Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos coeurs et vos pensées en Jésus Christ. " Autant de fois que vous avez des inquiétudes, vous mettez des embûches à vos besoins. Vous empêchez à vos besoins de se réaliser à cause de vos inquiétudes. C'est un cercle vicieux, les besoins font naître les inquiétudes qui a leur tour empêchent les besoins de se réaliser. Philippiens 4 : 4 nous demande de nous réjouir dans le Seigneur et que nous soyons en paix. C'est l'inquiétude qui empêche les serviteurs et les servantes de se réjouir dans le Seigneur. Pouvons-nous être délivré de nos inquiétudes pour que l'attente d'une réponse du Seigneur à nos besoins soit plus favorable ? Le texte dit " Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. " Ne vous inquiétez de rien Quelles sont les inquiétudes admissibles ? Nous ne devons pas être inquiets pour n'importe quoi. Mais le malin s'arrange pour créer certaines inquiétudes. Parfois nous nous inquiétons pour des choses qui ne sont pas réelles. Le malin a besoin que nous soyons inquiets pour nous déboussoler mentalement alors il apporte n'importe quoi devant nous pour créer l'inquiétude chez nous. Dans la bible, Jésus nous parle des inquiétudes qui sont admissibles : " Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas: Que mangerons-nous? que boirons-nous? de quoi serons-nous vêtus? " Matthieu 6 : 31. Quand on parle d'inquiétude de la vie, cela rassemble toutes nos émotions. Que serai-je demain ? Qui suis-je aujourd'hui ? Que étais-je hier ? Ces questions forment une sorte d'inquiétude. L'inquiétude naît par la constatation des besoins que l'on ne peut pas réaliser. Nous nous trouvons impuissant devant nos besoins. Quand nos besoins grandissent, nos inquiétudes grandissent aussi. Tout le monde a des besoins mais tout le monde n'est pas inquiet. Vous pouvez trouver quelqu'un qui a les mêmes besoins et même pire que vous mais qui n'est pas inquiet comme vous l'êtes. Vous êtes plus inquiets ce n'est pas à cause du besoin mais c'est l'inquiétude qui vous brise et qui vous tracasse. Ce qui vous empêche de vivre émotionnel ce n'est pas les besoins, les nécessites ou les manquements, c'est l'inquiétude que vous avez en face de ces besoins. Inquiétudes : Définition du dictionnaire : Trouble, état pénible causée par la crainte, l'appréhension d'un danger, d'un manquement ou d'un souci. Nous souffrons à cause de nos inquiétudes. L'inquiétude fait naître des hantises, des appréhensions et peut avoir des conséquences néfastes sur votre système émotionnel. Le corps, quand il se sent en danger secrète de l'adrénaline. Alors quand votre inquiétude dépasse trop, l'adrénaline produite ne peut pas venir aux secours du battement de cœur. Cela peut occasionner les lèvres sèches, l'hypothermie. Vous avez la panique. C'est à cause de cela que vous pleurez et le médecin va vous donner des anti-dépresseurs pour faire monter le système d'adrénaline pour pouvoir faire face à ce que vous avez comme inquiétudes. Celui qui prend constamment des anti-dépresseurs vit dans une dépression chronique qui peut amener à la folie. La science attaque la dépression par la chimie. Mais nous autres comme chrétiens, nous devons laisser le St Esprit attaqué nos inquiétudes. C'est la paix de Dieu qui guérit des dépressions. Dès fois nous nous agitons pour des choses qui sembleraient être importantes pour nous mais aux yeux du Seigneur c'est peu de choses. " Le Seigneur lui répondit: Marthe, Marthe, tu t'inquiètes et tu t'agites pour beaucoup de choses. " Luc 10 :41 Si c'est peu de choses, nous ne devrions pas nous inquiéter. Un mauvais choix peut amener l'inquiétude car nous pouvons faire un choix que le Seigneur ne décide pas de nous donner. Vie : Le Seigneur dit que nous devons croire qu'il veille sur nos vies. " Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie? " Luc 12 : 25 C'est le Seigneur qui donne la vie et il nous dit " Je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu'elles soient dans l'abondance. " Jean 10 :10 Vivez pleinement la vie que le Seigneur donne. Manger : " Regardez les oiseaux du ciel: ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n'amassent rien dans des greniers; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu'eux? " Matthieu 6 : 26 Au Canada il y a la nourriture mais le malin s'arrange pour créer l'inquiétude du manger. Quand le malin ne vous trouve pas en avant, il vous pousse en arrière. Il s'arrange pour que vous mangiez beaucoup de nourritures ou bien vous mangez mal alors cela va développer des embonpoints, vous développez des graisses et les graisses obstruent les artères et vous commencez à avoir des problèmes de tension artérielle. Vêtements : Dès fois nous créons des besoins de vêtements. Le malin crée la mode pour créer des inquiétudes. Dieu a pris soin de tout un peuple dans le désert pour ses vêtements, de son manger durant 40 ans alors il est capable de le faire pour nous. " Pendant quarante ans, tu pourvus à leur entretien dans le désert, et ils ne manquèrent de rien, leurs vêtements ne s'usèrent point, et leurs pieds ne s'enflèrent point. " Néhémie 9 : 21 Pas capable de dormir, le coeur bat trop vite, perte d'appétit sont des symptômes de l'inquiétude. L'inquiétude est née par des besoins et des manquements… Par exemple l'inquiétude d'une femme enceinte peut agir sur son bébé. L'inquiétude d'une mère peut rendre malheureux la vie de son propre enfant. Arrêtez de vous inquiétez car le Seigneur s'offre à vous. Besoin : désir, état d'insatisfaction ou un sentiment de manquement. Vous pouvez avoir besoin de quelque chose qui n'est pas nécessaire. Connaître la volonté de Dieu pour vous afin de formuler vos besoins à Dieu. Le Seigneur peut améliorer un choix que vous avez fait mais vous ne serez jamais heureux. " …mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu…. " En toutes choses cela signifie même les besoins qui semblent paraître insignifiants. C'est le besoin qu'il faut faire connaître au Seigneur et non le désir. Une envie n'est pas un besoin. Si vous avez faim, dites au Seigneur que vous avez faim et non lui imposé la nourriture qu'il doit vous donner. Le Seigneur est prêt à satisfaire vos besoins et non vos envies. Quand le Seigneur est venu près du paralytique, près de la piscine, il lui a demandé " Veux-tu être guéri ? " Le paralytique pensait que son besoin était d'avoir une personne pour le jeter dans la piscine quand elle sera agitée. Ce qu'il faut faire quand vous avez des besoins devant vous c'est " des prières et des supplications, avec des actions de grâces " Une prière peut être les paroles d'une autre personne ayant préalablement un besoin comme vous. Psaume 51 peut être une prière de repentance pour n'importe qui. La supplication est une instante prière avec nos propres mots qui viennent de nos douleurs. La supplication est une prière qui fait connaître nos douleurs à Dieu. Avec des actions de grâces : C'est quand vous bénissez le Seigneur qu'il réponde ou pas. "Simon Pierre lui répondit: Seigneur, à qui Irions-nous? Tu as les paroles de la vie éternelle. " Arrêtez de compter sur vos amis, vos parents, votre rang social, vos études pour régler vos besoins, comptez sur le Seigneur. " Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous. " 1 Pierre 5 : 7



10/05/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 52 autres membres