LA PAROLE QUI SAUVE

LA PAROLE QUI SAUVE

Le premier culte - aux saints de la Bible - - Jeremy Sourdril

 

Un jour, Jésus prêchait au sujet des mauvais esprits (des démons), expliquant que le royaume de satan et celui de Dieu étaient totalement opposés. Puis il dit : "Celui qui n'est pas avec moi est contre moi, et celui qui n'assemble pas avec moi disperse" (Lc 11:23), montrant que celui qui déclarait le contraire de la vérité qui sortait de sa bouche n'était pas de Dieu. 

"C'est pourquoi je vous déclare que nul, s'il parle par l'Esprit de Dieu, ne dit : Jésus est anathème ! et que nul ne peut dire : Jésus est le Seigneur ! si ce n'est par le Saint-Esprit" (1 Cor 12:3). Nous retrouvons ici ce principe. Celui qui dit que Jésus est maudit, ou qu'il ne vaut rien, ne parle pas par l'Esprit de Dieu. Celui qui dit avec sa bouche que Jésus est Seigneur parle en accord avec l'Esprit de Dieu (et s'il le dit de son esprit, alors il est né de nouveau : Romains 10:9).

Donc alors que Jésus prêchait au sujet des mauvais esprits, une femme coupa la parole à Jésus du milieu de la foule (ce qui est n'est pas bien dans le nouveau testament : Act 12:17, 15:12, 15:13, 1 Cor 14:28, 14:30, 14:34)

J'ai fait une découverte incroyable : vous savez que lorsqu'on prêche sur les mauvais esprits, ils se manifestent parfois dans la salle, surtout lorsqu'il y a une forte onction. Régulièrement, les esprits méchants vont se mettre à crier "Alléluia" et déranger toute la salle, ou au contraire, à injurier des gens. Les esprits méchants les plus terribles sont les esprits religieux (démons de religion : fausse adoration, attentat religieux, etc.).

Il est certain que cette femme a été poussée par des mauvais esprits, de la même façon que la femme avec l'esprit de Python qui suivait Paul en disant : "Ces hommes sont les serviteurs du Dieu Très-Haut, et ils vous annoncent la voie du salut (Actes 16:17)". Paul avait fait taire cette femme car ce sont des démons qui parlaient au travers d'elle en mettant l'accent sur Paul et Luc.

Le premier culte aux saints dans le Nouveau Testament : 

Paul et les apôtres mettaient constamment l'accent sur Jésus le SEIGNEUR. Un jour, "A Lystre, se tenait assis un homme impotent des pieds, boiteux de naissance, et qui n'avait jamais marché" (Actes 14:8). Les gens ont commencé à les adorer : "Ils appelaient Barnabas Jupiter, et Paul Mercure, parce que c'était lui qui portait la parole" (tout comme les "saints" qui sont adorés dans l'église catholique et à qui on donne des noms).

  • Que répondirent Paul et Barnabas ? Dirent-ils : "Vous avez raison, adorez-nous car nous sommes des saints !" ?
  • Ou encore : "Non il faut attendre notre mort, et alors vous pourrez nous adorer et nous prier comme des saints !" ?
  • Dirent-ils : "Non appelez-moi plutôt "Saint Paul" et moi "Saint Barnabas" ?

Non !!!! Les apôtres refusaient l'adoration ! Au contraire, les apôtres les ont fait TAIRE, "Les apôtres Barnabas et Paul, ayant appris cela, déchirèrent leurs vêtements, et se précipitèrent au milieu de la foule, en s'écriant : O hommes, pourquoi agissez-vous de la sorte ? Nous aussi, nous sommes des hommes de la même nature que vous; et, vous apportant une bonne nouvelle, nous vous exhortons à renoncer à ces choses vaines, pour vous tourner vers le Dieu vivant, qui a fait le ciel, la terre, la mer, et tout ce qui s'y trouve" (Actes 14:14-15).

Actes 14 : 18 : "A peine purent-ils, par ces paroles, empêcher la foule de leur offrir un sacrifice (les esprits religieux sont violents)".

Un autre jour, "Paul, debout au milieu de l'Aréopage, dit : Hommes Athéniens, je vous trouve à tous égards extrêmement religieux. Car, en parcourant votre ville et en considérant les objets de votre dévotion, j'ai même découvert un autel avec cette inscription : A un dieu inconnu ! Ce que vous adorez et priez sans le connaître, c'est ce que je vous annonce. Le Dieu qui a fait le monde et tout ce qui s'y trouve, étant le Seigneur du ciel et de la terre, n'habite point dans des temples faits de main d'homme... il a voulu qu'ils cherchent LE SEIGNEUR... nous ne devons pas croire que la divinité soit semblable à de l'or, à de l'argent, ou à de la pierre, sculptés par l'art et l'industrie de l'homme. Dieu, sans tenir compte des temps d'ignorance, annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu'ils aient à se repentir (de leur mauvaises adoration aux statues, aux hommes et aux idoles) " (Actes 17).

Le culte aux saints dans l'Ancien Testament : 

  • "Tu ne te feras point de dieu en fonte" (Exode 34 : 17).
  • "Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face. Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point" (extrait des 10 commandements : Exode 20:3-5).
  • Qu'on ne trouve chez toi ... personne qui interroge (discussion, prières, etc.) les morts. Car quiconque fait ces choses est en abomination à l'Eternel" (Deutéronome 18 : 10-12)
La Bible nous défend donc formellement dans l'Ancien, comme dans le Nouveau Testament, d'adorer ou d'adresser des prières à des saints, des morts ou des statues.

 

 



12/08/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 52 autres membres